20. Ok boomer !

Le modèle dominant, votre modèle dominant, celui que vous connaissez, celui que vous entretenez, ne va plus marcher très longtemps. Dans les faits, il ne marche déjà plus.

Nous, on en a déjà assez. Il ne nous intéresse pas.

Nous recherchons le lien humain, la reconnaissance de la vie, ce que vous avez laissé tomber en obsolescence.

Votre monde est épuisé, et nous n’allons pas vous suivre.

Alors vous allez vous sentir secoués, car nous allons devoir réinventer pour nous et pour ceux et celles qui arrivent et que nous ne connaissons pas (puisqu’ils et qu’elles ne sont pas nés et nées) et nous savons déjà que vous aurez du mal à lâcher prise.

C’est peut-être même pour cette raison que vous faites autant de stages sur ce fameux lâcher-prise.

Tu comprends boomer ?

Ton monde est devenu obsolète. Tu trembles quand nous parlons de décroissance. Nous devons marquer ton esprit pour que tu puisses simplement envisager une limite de la croissance… C’est juste une question de bon sens. Nous devons faire avec ce que nous avons sous peine de mettre la vie, la nôtre entre autres, en danger. Nous disposons de biens matériels plus que nécessaire. Suffit de les partager. Nous pouvons aussi croître en d’autres domaines, la paix par exemple.

Ne ricane pas, boomer. Nous sommes très sérieux.

Boomer, nous devons reprendre notre place dans la chaîne de la vie,

comme tu dois reprendre ta place dans la lignée générationnelle.

Boomer, nous essayons de t’expliquer que nous pouvons changer ensemble. Il se peut que le mouvement s’accélère très prochainement. Le temps presse, vois-tu. Ça inonde, ça brûle, ça tornade de partout. Pour une fois, ne réponds rien boomer.

— …

Boomer, réfléchis bien et élimine de ta vie tout ce dont tu n’as pas besoin.

Nous l’avons déjà fait. Vous nous trouvez, comment vous dites, khmers verts, ce sont les mots que parfois vous employez, en résonance avec les khmers rouges. C’est terrible comme mots. Peut-être certains sont-ils extrémistes, mais en aucun cas génocidaires ! Nous nous inscrivons dans la vie. Majoritairement nous utilisons ce dont nous avons besoin, pas plus. Cela change tout. Et cela va changer le monde dans lequel vous voulez que nous vivions contre notre gré, alors qu’il est sur un déclin très avancé. Vous ne semblez pas beaucoup vous préoccuper des générations qui arrivent ni de l’état dans lequel vous laissez la maison qui nous abrite. Chacun est responsable et nous n’avons, toi non plus, absolument pas le droit de menacer la vie de millions d’autres espèces vivantes.

Bah si boomer, c’est une réalité, ça !

Votre monde ne fonctionne pas. Il va falloir innover. Nous te l’avons dit.

Et là, boomer, pour te le dire tout cru, c’est dans le court terme que les choses doivent changer, que nous le voulions ou pas, que tu le comprennes ou pas.

Et t’es concerné et concernée boomer, tes manières de vivre sont archaïques, obscènes, et ton blabla nous n’en pouvons plus.

Vous nous interrompez, vous nous sous-estimez, vous nous rabaissez, et l’avenir marketing auquel vous appartenez n’est pas notre monde. Vous avez contaminé un maximum de gens. Écoutez la gronde qui monte, écoutez les enfants…

Ce que nous faisons c’est nous élancer dans la vie, nous n’avons plus le choix, c’est terminé. Vous dites mais ça va être affreux, des tas de gens vont souffrir…

Tu sais boomer, des tas de gens souffrent, meurent déjà, il ne pourra pas leur arriver pis. En plus ce système que t’as laissé se répandre pille et asphyxie ce monde, cette terre. Oui peut-être n’étais-tu pas au courant de tout ? Maintenant tu sais, n’est-ce-pas ?! Tu sais que nous frôlons la catastrophe, que nous avons déjà un pied dedans, toi comme nous…

Voilà pourquoi nous sommes dans l’obligation de te dire, boomer, que c’est fini ce temps-là.

Nous avons compris que tu voulais rester jeune malgré la vieillesse qui t’aspire. C’est encore une chausse-trape marketing. Nous aussi vieillissons. Nous sauvons ce qui peut être sauvé. Nous ouvrons la voie pour les générations suivantes, beaucoup plus radicales très certainement, car elles n’auront pas le choix , si rien n’est fait MAINTENANT !!!

Va falloir que tu t’adaptes. Le monde change à une vitesse vertigineuse. Il n’est plus possible d’attendre que tu comprennes.

L’action est devenue une priorité.

Ok boomer ?!

Nous perdons un temps précieux à t’expliquer des choses qui coulent de source. Nous n’avons aucune envie de te mettre de côté, mais sur-le-champ tu dois la fermer. Tu as failli, boomer. Il y a très certainement des circonstances atténuantes, mais cesse de singer l’innocence.

Ce temps est révolu.

Ok boomer ?!

Faut laisser sa place aux autres sans hausser les épaules.

Faut cesser de nous rabâcher que nous nous en sortirons moins bien sans vous.

Nous nous adressons à toi comme tu t’adresses à nous, sans distinction ni discernement, pour que tu comprennes.

Boomer, pose-toi les questions sur la vie que tu mènes, riche ou pauvre, et demande-toi où cela te mène, où cela nous mène.

La certitude est que nous ne te suivrons pas sur ce chemin de la débâcle quoi que tu en dises, quoi que tu en penses.

Nous sommes l’avenir, comme tu l’as été.

Maintenant il faut libérer la voie.

— … ?

Tu ne comprends pas tout ce que nous disons ?

Alors laisse-nous faire, cela va faciliter la tâche.

Nous avons parlé ton langage pour que tu saisisses.

Désormais nous allons parler le nôtre et ça va bien se passer, que tu le veuilles ou non.

https://www.youtube.com/watch?v=1-ac8jxb66U OK BOOMER Mcfly et Carlito

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :