36. Ça vous apprendra à être heureuses et heureux,

— Les fadas sont revenus ! On les a vus au marché ce matin en bande, comme avant. — Oh pitiou !

La rumeur enfle comme un tsunami.

— Ce n’est pas possible, la plupart doivent être morts. — Les fadas sont revenus ! On les a vus qu’on vous dit. — Où ? Où ils sont ? — Dans le village là-haut. Il paraît qu’ils retapent les vieilles fermes. — Il paraît aussi qu’ils restaurent les forêts pâturées abandonnées. — À leur âge ? — On dirait bien qu’ils ont gardé la forme. — Malgré le sexe, la drogue et le rock’n’roll ? — On dirait bien. — Bah dis donc ! — Faut dire aussi qu’ils se font aider par des gens du coin parce qu’ils sont plus tout jeunes les papy et mamy boomer. Ça doit grincer dans les articulations ! — Et ils envisagent de faire quoi ? — On dit qu’ils veulent s’installer pour leur retraite au-dessus et créer des tas de choses comme ils faisaient avant mais en mieux, en plus réfléchi, en plus mature. — C’est quoi encore cette histoire ? — On ne va pas s’opposer à des nouveaux venus ?! — Non bien sûr, mais ils sont d’une autre génération, ils ne vont pas soutenir la vie locale, ils sont partis il y a trop longtemps. — Détrompez-vous, il paraît qu’ils ont l’intention de s’investir au contraire, à fond. — Ah mais ils ne débranchent jamais en fait. Ils sont inoxydables ! — Bon et alors comment ils sont maintenant ? — Moi, je les ai vus, je leur ai livré un gros ravitaillement. — Alors ? — Ils sont heureuses et heureux. — C’est-à-dire ? — Ils vous sourient, respirent la joie de vivre, s’aiment, dansent, rient… — Tu plaisantes ? — Pas du tout, je les ai vus comme je te vois, ils sont comme on les racontait, en plus vieux quoi. On ne les a pas connus parce qu’on était trop jeunes ou pas nés, mais les fadas de retour ont vraiment la pêche et sont bien cool comme ils disent. — Leur bonheur, là, ça agace. Ils planaient à 20 ans, ils planent toujours à 65, ya un problème ! — Ils s’en sortent bien, faut dire. — Nous moins, faut dire aussi. — Ils vont redonner vie au pays là-haut, c’est une bonne chose. — Comptez sur les vieux et les vieilles, c’est un comble ! — Ils ont de la bonne musique, entre autres. Ils veulent lancer des opérations jardins potagers, petite enfance, jeunesse, adolescence, bibliothèque, lectures, éducation ouverte, théâtre… paraît-il. — Ils peuvent, ils ont tout leur temps. — Ya du pour, ya du contre dans cette histoire, il faudrait pas que ça attire trop de gens de leurs âges dans le coin. — Ils sont pas en surnombre jusque-là. — Ça peut aller vite ! — On les prend à l’essai, on les tient à l’œil, au moindre pépin, à la première fiesta trop de dingue, on leur demande de partir. — Fiesta de dingue ?! On risque pas grand-chose. — C’est mieux d’anticiper, rappelez-vous ce qu’on disait sur les fadas… Qu’ils nous irritent pas trop avec leur bonheur et leur insouciance, et tout ira bien.

https://www.youtube.com/watch?v=mtV3Ys7IUIE NACH Qui c’est celle-là

6 commentaires sur « 36. Ça vous apprendra à être heureuses et heureux, »

  1. On espère, tous – non peut-être pas tous (faut pas idéaliser non plus au risque d’être considéré comme un fol-dingue-perché), je disais donc on espère être un peu Fada et laisser s’engourdir dans leurs petites crispations, ceux pour qui être Fades est plus honorable qu’être Dingos.

    Aimé par 3 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :