50. Pensée magique

Bien, vous êtes maintenant familiarisés, toutes et tous, avec l’univers informatique et numérique. Évidemment on ne demande à personne de devenir informaticien, mais d’acquérir les notions nécessaires pour naviguer en toute sérénité.

Nous allons donc cette semaine approfondir nos connaissances, entrer dans le vif du sujet pourrait-on dire, et aborder des questions concrètes sur les démarches, administratives surtout, à effectuer en ligne ; mais aussi, comme nous ont demandé certains, étudier la meilleure méthodologie pour effectuer des recherches comme un emploi, refaire son CV, euh…, trouver la mise à jour de son téléphone ou encore une recette de cuisine ou plus simplement envoyer un mail avec des pièces jointes.

(Un groupe d’une dizaine de sexagénaires glousse au fond de la classe.)

Eh, les seniors !, vous êtes également concernés. Je vous rappelle que le tout numérique n’est pas une option et que tout le monde va devoir s’y faire, et s’y mettre surtout. Votre classe d’âge n’est pas la plus zélée, …, oui je sais par manque de matériel, par manque aussi de connexion, …, oui je sais, ce n’est pas la peine de lever la main, nous en avons déjà parlé, oui c’est vrai, mais là nous devons avancer. Nous avons un peu pris de retard sur le programme et nous ne pouvons pas nous permettre de perdre du temps. Le stage ne dure que deux semaines.

(Le groupe au fond de la classe rouspète.)

S’il vous plaît, S’IL VOUS PLAÎT, UN PEU DE SILENCE, pardon ? Je ne vous entends pas… Parlez plus fort s’il vous plaît… Oui l’informatique n’est pas la panacée, et nous en avons déjà parlé la semaine dernière. Cela va se généraliser que vous le vouliez ou non.

(Le groupe au fond de la classe proteste.)

Oui, je sais, vous regrettez que le contact humain se perde, vous ne voulez pas participer à la déshumanisation de la société, mais c’est générationnel. Pour la jeunesse, c’est normal, c’est leur monde, comme il est logique que vous réagissiez à contrecoeur, parfois, à toutes ces nouveautés. Mais cela va se généraliser, je vous le répète, et c’est pas moi qui décide, d’où votre présence à ce stage d’initiation et de perfectionnement. La société ne va pas vous laisser à la traîne, vous et ceux et celles qui souffrent d’illectronisme.

(Le groupe au fond de la classe vocifère sa désapprobation.)

Le mot vous paraît peut-être horrible, mais il décrit bien le manque de maîtrise de l’outil informatique, …, Et si vous refusiez de vous y mettre ? Que se passerait-il si vous ne pouviez pas absorber ce nouvel apprentissage ?… Vous pourriez perdre vos droits, par exemple, ou vous auriez des amendes à régler pour ne pas avoir envoyé les documents en temps et en heure… Et pourquoi on laisserait pas les jeunes s’en occuper pour vous ?… Oui, je comprends très bien votre raisonnement, au moins ça donnerait du boulot… Mais vous pouvez apprendre. En plus, pour vos connexions cognitives, c’est excellent ! Si vous parlez tous en même temps, je ne vais pas pouvoir vous comprendre…. Ah vous trouvez qu’il y a un côté on apprend à se débrouiller chacun dans son coin ?… Je vous rappelle que là nous sommes en groupe, et si vous nous laissiez travailler, nous pourrions avancer. Avec les compétences numériques de base, vous pourriez également secourir une personne de votre entourage. Je me dois de vous aider et de vous apprendre à vous débrouiller pour ne pas vous laisser submerger… Bien, pouvons-nous continuer ?

(Le groupe au fond de la classe donne bruyamment et de mauvaise grâce son accord.)

Aujourd’hui, nous allons apprendre à télécharger des applications, par exemple pour les impôts… Ah ne recommencez pas, il vous faudrait une bonne raison pour demander une version papier… Non, je ne m’énerve pas, mais ça suffit à la fin. Vous trouvez les démarches trop complexes ?… Nous allons procéder étape par étape et je répondrai à vos questions au fur et à mesure. Je vais écrire sur le tableau comment télécharger l’application, vous verrez c’est très simple.

(Le groupe au fond de la classe se montre soudainement très silencieux et concentré qui sur sa tablette, qui sur son téléphone, qui sur son ordinateur.)

Bien, nous allons donc poursuivre et passer à la phase numéro deux : se créer un compte et un mot de passe.

(Le groupe au fond de la classe lève la main.)

Comment ça rien n’apparaît sur vos écrans ?… À aucun d’entre vous ?! Vous avez bien suivi le process ? Je viens vous voir de suite, pour les autres continuez comme vous avez commencé. Il suffit juste de suivre les instructions.

(Le groupe au fond de la classe l’attend les bras croisés.)

Ah oui ça a bugué, je ne sais pas comment vous vous êtes débrouillés, mais vous avez bloqué le système… et perdu tout ce que nous avons fait la semaine dernière… Oui, je sais que vous n’y connaissez rien, c’est même pour cette raison que vous faites ce stage… Non, il ne fallait pas toucher à tout et n’importe comment… Je ne vous engueule pas, comme vous dites… En plus, vous avez peur des hackers ?! Mais vous n’avez pas encore de compte !!!!!… De toutes les manières, ce stage ne vous intéresse pas ????? Que voulez-vous que je vous dise ?… Depuis le début, vous vous imaginez que les machines vont interagir avec vous selon votre bon vouloir… Heureusement que tous les sexagénaires ne sont pas réfractaires aux nouvelles technologies… Oui c’est une minorité, je sais. Bon alors on fait quoi maintenant ?… Et bien on reprend depuis le début mais vous le ferez dans un autre stage, avec d’autres conseillers parce que j’en peux plus de vous… Ou vous demanderez aux jeunes gens, oui, comme vous voulez…

https://www.youtube.com/watch?v=TAvX57LeAZE Laurent Garnier Wake up

24 commentaires sur « 50. Pensée magique »

  1. Une merveille de véracité… bien que je n’aie jamais participé à ce genre de stages! Merci Louise, mais aussi un grand merci pour l’édifiante performance sonore annexée. J’avais un ami qui qualifiait ce genre de bruit de « pilon ». Maintenant je comprends mieux la signification de l’expression!
    P.S. Il y a 20 ans que je ne suis plus sexagénaire mais j’ai tout de même des MacIntosh depuis 1984, peut-être une justification de n’avoir pas eu besoin de cours à cette époque, pour la bonne raison que les premiers possesseurs de PC’s savaient se débrouiller seuls ou avec de rares amis déjà adeptes de l’ordi!
    Salutations amicales.

    Aimé par 2 personnes

    1. Merci beaucoup, pour la musique Laurent Garnier est l’homme qui a amené la musique électronique en France, pour le texte : de la « bidouille » des débuts où l’on pouvait bien se marrer pour qui ça intéressait comme vous le décrivez si bien à l’obligation étendue au monde entier, (j’exagère un chouia), on sent tout de même qu’il s’est passé une drôle de chose…. très bonne journée à vous, 🙂

      J'aime

    1. Bonjour, votre commentaire (les deux même) est bien arrivé, pourquoi il est impossible de cliquer sur J’aime, alors là je suis dans l’incapacité de vous répondre, je sais que cela arrive, ou alors faut revenir à un autre moment et réessayer, si cela ne vous dérange pas… vous avez réussi à illustrer le texte par un cas pratique, trop balèze ! 🙂 Bien à vous, très bonne journée

      J'aime

  2. Merci pour ce texte plein d’humour sur les sexas réfractaires à l’informatique .
    Je ris aussi quand je pense à ma réaction quand ma moitié me dit , je n’arrive pas à ouvrir ceci, ça bloque, je ne peux plus rien faire , c’est : « Sur quoi tu as encore cliqué ?  »
    Bon week – end

    Aimé par 1 personne

  3. Les ordis c’est pas sexy…Heu… peut être que si avec la pensée magique.
    Oh God, oh Louise 🙂

    Oui moi aussi j’aime et les sexas terminent l’histoire en boite de nuit?

    Aimé par 1 personne

  4. Merci d’avoir mis à l’honneur Laurent Garnier. Que de souvenirs sur ses sets : il pouvait jouer deux sets lors d’une même soirée, un house, l’autre techno et parfois en after, il terminait par du drum and bass.
    Belle soirée
    John

    Aimé par 1 personne

Répondre à shanvassanna Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :