104. Lobbies hobbies

Tous deux maintiennent leurs cheveux longs ; l’un, le plus jeune, en chignon, l’autre au scalp plus dégarni, plus abîmé, plus poivre et sel aussi, par un chouchou.

Ils sont facilement reconnaissables sur les photos officielles, et malgré leur passage en force, le public s’habitue peu ou prou à leurs dégaines mais bien souvent de mauvaise grâce.

Car, quoi qu’il en soit, impossible de leur échapper, au point que la rumeur se répand comme une houle nauséabonde : les véganes ont infesté tous les recoins de la ville, ils rachètent au fur et à mesure les commerces pour y pratiquer leur mode de vie, et gare à ceux et celles qui n’y adhèrent pas ! Ils se feront fustiger, humilier jusqu’à quitter la ville, faire de la place pour d’autres véganes.

Aucune preuve n’étaye de tels propos mais n’empêche… Sur les places de marché, les bobards fusent : pour ceux qui en douteraient, ouvrez grand vos yeux pour constater l’étendue des changements : Regardez comment les véganes se sont immiscés dans la vie de la cité, d’abord avec discrétion, puis en proposant des (petits… au début…) services, puis en occupant des lieux conviviaux pour vendre un café dégueulasse et une tarte brûlée (sans œufs, sans produits laitiers, sans miel, mais bordel que reste-t-il ?…) à des prix très abordables.

No comment ! Et la majorité ne pourra pas prétendre qu’on ne les avait pas prévenus.

Et leurs « chefs », les deux chevelus, sont partis dans une croisade éthique et écologique en répétant ad nauseam la maxime de Paul McCartney (des Beatles) « si les abattoirs avaient des vitres, tout le monde deviendrait végétarien », en rappelant à qui veut (ou pas) les écouter que selon un rapport de l’O.N.U. : « un changement global de l’alimentation mondiale vers une alimentation à dominance végétale est absolument vital pour sauver le monde de la faim, de la carence de carburant et le soustraire aux pires impacts du changement climatique » en citant la source pour si jamais quelqu’un veut aller vérifier : Assessing the environmental impacts of consumption and production – priority products and materials – p. 82 – 2010. Ça date mais c’est toujours d’actualité pour eux.

Regardez comment les véganes développent maintenant des coopératives pour des livraisons à domicile de plats préparés par leurs soins, que du local, pas d’actionnaires et chacun paie selon ses revenus ou donne de son temps, au choix, (pour aider au potager par exemple) sous couvert de solidarité sociale tout en créant les liens d’un vivre ensemble. M’ouais, la plèbe reste dubitative.

Regardez comment les véganes s’attaquent aux plus fragiles pour ensemencer leur idéologie, personne n’est dupe, il faut veiller au grain ! et surtout aux deux zigotos qui s’agitent auprès des autorités publiques en présentant patte blanche, oui certes nous sommes véganes, bla bla bla, mais nous travaillons main dans la main avec des végétariens, des végétaliens, des pesco-végétariens, des ovo-lacto-végétariens, des omnivores raisonnés, des petits éleveurs par voie de conséquence. Rien de bien méchant, rien de bien rentable et nous nous assurons que tout le monde mange à sa faim avec des repas bien équilibrés. Ça vaut peut-être le coup d’essayer au point où on en est ?

© Louise Salmone

https://www.youtube.com/watch?v=7v6tY_u-Mls – Echad Mi Yodea by Ohad Naharin performed by Batsheva – the Young Ensemble

14 commentaires sur « 104. Lobbies hobbies »

  1. Pour assurer leur lutte contre le réchauffement climatique (surtout dû au gaz « méthane »), les Véganes – qui avaient intenté un procès rétroactif à Renault – avaient développé leur entreprise de communication par Internet : des milliers de sites couvraient désormais le territoire mondial afin de propager la bonne nouvelle.

    Les Véganes avaient simplement oublié, dans leur totalitarisme intellectuel qui semblait ne pas manger de pain, de prendre en compte l’immense consommation d’électricité due au… refroidissement obligatoire de leurs millions de serveurs informatiques et à la dépense d’énergie incommensurable déployée pour acheminer toutes leurs communications par câbles sous-marins et par satellites.

    Les deux benêts autosuffisants commencèrent alors à s’arracher les cheveux, même s’il ne leur en restait déjà plus beaucoup sur le caillou. 😉

    Aimé par 1 personne

  2. Je crois que c’est grâce aux Vegans, L214 et des opérations coup de poings dans les abattoirs que l’on s’intéresse enfin à la cause animale. Ceci dit, certains d’entre eux sont très intolérants, agressifs et peu regardants à propos du coté industriel et intensif d’une grande partie de la fabrication des produits vegan.
    La tolérance s »impose pour tout le monde. L’essentiel est que la consommation de viande se réduise pour les gros « viandards », que nous trouvions des solutions pour la non maltraitance animale et le développement des recettes vege goûteuses (et elles sont nombreuses:). Bon appétit!

    Aimé par 2 personnes

  3. Chacun son avis sur le veggies. Je me méfie tjs un peu des extrêmes, surtout pour les glaces, elles st trop grosses pour mon appétit 🙂
    Par contre le choix musical super ! Puissant et dérangeant, alors là, merci Louise 🙂

    Aimé par 1 personne

      1. Ogni forma di eccesso se e quando sposa il fanatismo è molto pericolosa . Siamo nell’epoca dove l’eccesso appare la normalità primo paradosso che non può convivere con gli tutta l’umanità che non ha neppure il necessario per vivere.
        Riequilibrio? Non ne vedo …La Terra è malata ,alcuni continuano a fare danni enormi ! Sono consapevoli ? O vivono nel delirio …
        Molti sono costretti ad ubbidire pena da pagare la vita .
        Facciamo con equilibrio è molto importante …
        Niente tamburi battenti. Servono tam tam di convivenza mondiale .
        Basta il necessario il superfluo è troppo , è dannoso …
        Grazie Salomon ☮️

        Aimé par 2 personnes

      2. Si, basta il necessario il superfluo è troppo, è dannoso, Grazie mille per la lettura e per il tuo intervento / oui le nécessaire suffit, le superflu c’est de trop, c’est nocif, merci beaucoup pour votre lecture et votre intervention

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :