16. Tendresse niveau 1

Djay a réservé une table en terrasse, la douceur de l’ensoleillement s’y prête. Il tient à la voir arriver, qu’elle l’aperçoive de suite, lui fasse signe, marque un léger arrêt en réalisant qu’il a vraiment de la prestance et pas la peine de rajouter pour son âge, ces mesquineries l’agacent. Belle allure, point ! Pour leurLire la suite « 16. Tendresse niveau 1 »

15. L’espionne qui venait de nulle part

Qui peut se vanter d’avoir réussi sa vie sans un accroc, sans un écart, sans un revers ? Il faudrait auparavant s’entendre sur le mot « réussir » et la sacro-sainte signification de « réussir sa vie » qui ne reflète jamais une réalité mouvante. Selon les périodes, les étapes, les épreuves, le sens évolue, se modifie, se module, bienLire la suite « 15. L’espionne qui venait de nulle part »

14. Le pis-aller, c’est terminé

Il n’a pas l’impression de demander le luxe… Il n’a pas non plus l’impression de demander l’impossible… Personne ne semble l’écouter. Il persiste. Il souhaiterait juste avoir de la qualité dans ce qu’il mange, dans ce qu’il porte, dans ce qu’il lit, dans ce qu’il écoute, c’est pas la mer à boire non plus. Bien sûr,Lire la suite « 14. Le pis-aller, c’est terminé »