62. Son élégance légendaire

Il s’habille de mots, il est langage, ainsi va-t-il dans le monde. Lui qui ne parle pas, lui qui ne souvient plus si un jour sa voix laissa échapper un son, lui qui se tut plus par nécessité que par choix, plus par obligation que par désir, plus par impossibilité que par inadaptation, son corpsLire la suite « 62. Son élégance légendaire »

61. Soleil, liberté et volupté

Il fixe l’objectif, de son regard profond qui dérange un peu parce qu’on devine bien qu’il a vu des sales trucs, mais il n’en dira rien et les autres ne lui poseront pas de questions. Le corps rigide, les tatouages apparents, motifs très à la mode aujourd’hui, bien que les siens n’aient pas la finesseLire la suite « 61. Soleil, liberté et volupté »

59. Trou de mémoire

Il n’arrivait pas à dormir, se tournait et se retournait dans son lit sans réussir à se sortir cette photo de l’esprit, ni surtout à mettre un prénom sur ce visage. Aussi se releva-t-il et retourna-t-il dans son bureau où les photos avaient été dispersées à même le plancher. En début d’après-midi, en rangeant leditLire la suite « 59. Trou de mémoire »