Nobel de la rue

L’oratrice monte sur une estrade improvisée et prend la parole : Je vous remercie de faire de la place aux nouveaux et nouvelles venus, à qui je souhaite la bienvenue. Applaudissements nourris dans la salle Voilà, vous êtes à peu près bien installés, c’est à la bonne franquette ici comme vous pouvez le remarquer. Je croisLire la suite « Nobel de la rue »

148. Mémère

C’était pas faute d’avoir laissé des instructions, vagues peut-être, orales certes, mais au moins Mémère les avait-elle prévenus en son temps, qu’« au cas où…», et bien qu’elle s’eût assuré que la consigne principale serait à peu près retenue, « en espérant que… », elle remarquait toujours une oreille distraite et craignait pour le jour où…   CeLire la suite « 148. Mémère »

146. Révélations

Oui, bonjour, vous pouvez me laisser entrer dans le commissariat s’il vous plaît, j’ai des choses importantes à vous dévoiler… (grésillement dans l’interphone : bonsoir monsieur, c’est pour quoi exactement ?)… Je ne peux pas le dire en pleine rue, voilà pourquoi il faut me laisser entrer et là je vous expliquerai tout… (grésillement dans l’interphone : ceLire la suite « 146. Révélations »