88. Retrouvailles hasardeuses

Départ en vacances, bousculades dans la gare, mains des enfants bien cramponnées à celles des grands-parents, faudrait pas qu’ils se perdent dans ce dédale de valises à roulettes multicolores, sacs qui sautent dans leur dos au rythme de leurs courses, « voyager léger » est leur devise. Ils ont une minuscule avance de 3,35 minutes. À l’approcheLire la suite « 88. Retrouvailles hasardeuses »