109. Absurde ?

Pablo raconte que les oiseaux ont trouvé asile dans ses cheveux. Ce qui est impossible lui rétorque un homme qu’il n’avait jamais vu en désignant les quelques cheveux, très clairsemés, sur le dessus de son crâne, simplement vous ne vous rendez plus compte de ce que vous dites ! Peut-être ne voulez-vous pas vieillir dansLire la suite « 109. Absurde ? »