64. L’ex

L’interphone grésilla. Elle n’attendait personne, aussi ne répondit-elle pas. On insista. La sonnerie stridente l’empêchait d’écouter sereinement l’enregistrement de Madame Butterfly, d’apprécier à sa juste valeur l’interprétation exceptionnelle de Suzuki, la servante de Cio-Cio-San, littéralement « madame papillon » en langue japonaise, par une (très) jeune mezzo-soprano tout en promesse pour la préparation de sa prochaine auditionLire la suite « 64. L’ex »