123. Hutch

Il a écrit son prénom en lettres épaisses noires sur son barda volumineux, trouve l’ensemble plus seyant qu’une minuscule étiquette d’identification accrochée à la poignée au cas où son bagage se volatiliserait. Il ne voit pas comment. Lui n’égare rien et n’oublie rien. Pas son genre. Hutch est toujours stupéfait que des quidams se délestentLire la suite « 123. Hutch »