54. Un bon petit vampire

Oh, sur son passage, il arrivait que le reproche fuse, surtout de la bouche de jaloux, à dire vrai. Aussi passait-il son chemin sans y prêter attention, d’autant qu’il avait horreur d’être en retard. Les langues fourchues et aigres lui prêtaient une réputation des plus détestables selon laquelle il montrait une affection supposée « sincère », qu’ilLire la suite « 54. Un bon petit vampire »